La Piramide Massima

Rome, Italie

La Piramide Massima
Rome, Italie
2009
150 m2
maître d’ouvrage: Il Sole 24 Ore
architectes : * avec Annalaura Spalla
photos: ©E.Caviola
Il y a des paroles que la culture et la politique italiennes ont bannies du vocabulaire de l’architecture et de l’art : beauté, monumentalité publique, symbolique, identification. Ce Mausolée est proposé par la région de Rome à côté du Circo Massimo, là ou était positionné, l’Obelisco di Axum : il est nécessaire d’avoir une substitution de force égale, parce que la restitution de l’Obelisco ne devient pas simplement un beau geste d’un Etat qui renonce à sa force représentative. Nous proposons un monument-édifice, qui porte avec sa force symbolique archaïque, le tumulo-ziqqurat-pyramide. C’est l’unité identitaire de l’excavation et du reste archéologique : l’extérieur de cette pyramide a la consistance matérielle de la terre bien qu’elle soit creusée en son intérieur par des salles revêtues de céramiques roses d’opus incertum. Ces salles représentent les morts pour la Paix qui sont positionnés à différentes hauteurs, collés entre eux, et deviennent des points de perception du paysage, de l’histoire et de sa propre intimité, personnelle, la foi laïque de l’Etat.