Milan
©Lenovo Italia / Corriere Innovazione
22 Octobre 2020

Alfonso Femia interviewé avec Massimo Roj par la journaliste Elena Papa.
Organisée par Corriere Innovazione et Spazio Lenovo, la conférence a porté sur les transformations de la ville, le bien-être et les innovations qui changent considérablement nos modes de vie et nos modes de vie.

AEB4 logements
Logements et résidence étudiante – Lot B4, ZAC Parc d’Affaires

Asnières-sur-Seine, France
2019-en cours

programme : Construction d’un bâtiment R+9 de 62 logements en accession, d’un bâtiment R+9 de 273 chambres étudiantes et d’un parking de 248 places sur le lot B4 de la ZAC Parc d’Affaires à Asnières-sur-Seine
surface total : 11 036 m2
62 logements en accession : 3 766 m2
273 chambres étudiantes : 7 270 m2
parking : 248 places

maître d’ouvrage : Eiffage Immobilier
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
paysagiste : Ter
BET facade : VP & Green engineering
BET structures : Eiffage Construction IDF
BET fluides, VRD : CET Ingénierie
BET thermique : Bénefficience
BET HQE : ALTO Ingénierie
BET economie : Axio
bureau de contrôle : BTP Consultants
sécurité incendie : Casso Conseil
acoustique: Aïda
labels et certifications : Profil NF HABITAT HQE niveau excellent

images: ©Atelier(s) Alfonso Femia & Diorama

Le projet s’inscrit dans le cadre de la ZAC Parc d’Affaires, située à l’est d’Asnières-sur-Seine. Le site longtemps tourné vers l’activité industrielle engage sa mutation par la réalisation d’un tissu urbain riche et diversifié (bureaux, commerces, logements) et son raccordement au Grand Paris avec la gare des Grésillons (RER C).

L’ensemble immobilier B4 regroupe 62 logements et une résidence étudiante de 273 chambres implantés dans deux bâtiments dissociés. Cette disposition, outre l’autonomie qu’elle procure à chaque entité, offre une orientation est-ouest plus favorable pour les logements. Chaque immeuble est constitué d’un rez-de-chaussée surmonté de neuf niveaux.

Les bâtiments des logements et de la résidence étudiante entretiennent des correspondances géométriques et altimétriques qui les lient l’un à l’autre. Le dialogue est renforcé par le rendu et la teinte des matériaux similaires. Chaque entité exprime cependant au plus près sa spécificité fonctionnelle et cultive son identité.

Le bâtiment des logements propose une stratification horizontale par le jeu des balcons qui progressent d’une façade à l’autre. La résidence étudiante, plus monolithique, est constituée d’une trame en béton qui joue la prolongation du système constructif en façade et souligne la typologie des chambres.

Cube Magique 240
AF*DESIGN AVEC STAYGREEN/ATTICO INTERNI POUR 7.27 THE MOON CODEX
2017

Lauréat du prix The Plan Award dans la catégorie « Industrial Design » (2020)

photos : ©S.Anzini
Un élément évolutif et dynamique qui change de forme pour répondre aux besoins de chaque instant, dans une métamorphose continue de formes et de relations, construisant un paysage qui s’ouvre, délimite, définit les zones, les modalités et les conditions de travail selon une relation spontanée, empathique et fonctionnelle.
Cité Scolaire Internationale de Marseille

Marseille, France
2018

programme : Construction de la Cité Scolaire Internationale de Marseille (69 classes – 2 190 élèves) comprenant un lycée de 30 classes (1050 élèves), un collège de 24 classes (720 élèves), une école élémentaire de 15 classes (420 élèves) avec un pôle restauration, un internat de 200 lits, 13 logements de fonction, un pôle culturel (avec CDI et salle polyvalente de 400 places) et sportif (une grande salle de 44 m x 24 m avec gradins et 4 salles de sport) 

surface totale: 27 153 m2 SDP
ilot 1C (école, pôle sportif, internat, logements de fonction, pôle restauration, maintenance, 1 niveau de parking souterrain) : 13 762 m2 SDP
ilot 1B (collège-lycée, pôle culturel, vie scolaire, pôle administratif commun, 1 niveau de parking souterrain) : 13 391 m2 SDP

maître d’ouvrage : Région SUD
représenté par : SPL AREA
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec ILR Architecture
paysagiste : Wagon Landscaping
Ingénierie structure – fluides – acoustique : TPF Ingénierie
HQE, environnement : Addenda
entreprise mandataire : Cardinal Edifice
entreprise CVC – engagement énergétique – maintenance – commissionnement : ENGIE Axima
entreprise électricité – engagement énergétique – maintenance – commissionnement : ENGIE Inéo
Economie – OPC : CEC

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia & Diorama
maquette : Stefano Rossi
Marseille est l’une des villes européennes dont la transformation est la plus importante, une ville qui poursuit son développement du sud au nord avec l’idée de reconquérir son territoire.
Le projet de la Cité Internationale se situe dans une jointure entre le Marseille historique et une partie de la ville en développement où différentes caractéristiques urbaines, sociales et humaines cohabitent pour la première fois : la trame urbaine, la verticalité des tours, le front de mer et le port.
Tout se transforme : les modes de vie, les moyens de se retrouver ; c’est le lieu idéal pour la création d’un lieu de formation et du futur comme la Cité Internationale.
Marseille est une ville internationale. Marseille est une ville méditerranéenne.
Penser et imaginer une Cité Internationale, c’est penser et imaginer l’histoire de Marseille, une ville qui a été pendant des siècles un lieu de destination, de flux, de migrations, d’échanges commerciaux et sociaux.
Le projet de la Cité Internationale rencontre la dimension internationale de la ville, sa représentation et son appartenance.
Le projet a cette dimension.
Il est méditerranéen dans sa manière de vivre sa lumière, sa matière.
Il est international dans son hybridation, sa stratification, sa façon de construire un paysage dans le paysage afin que la diversité des moments du projet puisse devenir un lieu réel.
C’est la caractéristique des lieux hybrides typiquement internationaux.
C’est la dimension que Marseille possède déjà et possèdera encore plus grâce au projet de la Cité Internationale.