Palazzo Prosperi

Ferrara, Italie
2020

programme : Réhabilitation de Palazzo Prosperi. Espaces d’exposition, formation, restaurant et snack bar
surface totale :
> bâtiment 1851,96 m2
> zone externe 589 m2

maître d’ouvrage : Comune di Ferrara
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
ingénierie : SERTEC engineering consulting
restauration : arch. Rosy Toma

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia
Le palais, situé au Quadrivio degli Angeli, est – avec le Palais Diamanti, le Château et la Cathédrale – l’un des bâtiments les plus représentatifs de la ville de Ferrare et de son imaginaire urbain.

Deux nouveaux systèmes de distribution, l’un au nord et l’autre au sud, accompagnent les flux du rez-de-chaussée au Piano Nobile.
Un ruban s’envole, communiquant avec le bâtiment existant et créant des moments de lenteur entre chaque étage.

Matière et lumière racontent l’histoire du lieu.
Le nouveau Piano Mobile devient un espace d’expositions révélant la nature de l’étage, avec un système de lames acoustiques en bois qui agissent comme un faux plafond ouvert et intègrent le système d’éclairage. Les conduites d’aération traversent l’étage, créant une boucle de gaines qui dessert toutes les pièces.

Les deux systèmes relient l’ensemble des différentes les fonctions synergiques du lieu. Du rez-de-chaussée au Piano Nobile, on traverse le bâtiment en marchant à travers les atriums, la loggia et le point d’informations, on se rend à l’étage à l’espace de formation et on arrive ensuite au niveau principal, où le musée et les espaces d’exposition embellissent les pièces.

Construction de la Maison d’action publique et internationale (MAPI), Université d’Annecy

Annecy, France
2020-en cours

programme : Construction de la Maison d’Action Publique et Internationale à l’Université d’Annecy.
– tranche ferme : salles d’enseignement, locaux de vie étudiante, laboratoires, cafétéria, studios numériques, bureaux administration, locaux de recherche, accueil, espaces logistiques et maintenance, parking deux-roues
– tranche optionnelle : espace événements, amphithéâtre
Surface total :
– tranche ferme : 2 785 m2 SU / 3 621 m2 SDO
– tranche optionelle : 589 m2 SU / 766 m2 SDO

maître d’ouvrage : Département Haute Savoie
DGA Infrastructures et Supports Techniques – Pôle Bâtiments et Moyens
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
architecte associé local : Ruurd De Jong, De Jong Architectes
BET structures : Quadriplus Groupe
labels et certifications : Nivel E3 – C1

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia & Diorama

Imaginer un bâtiment paysage.
Imaginer une séquence d’espaces faits de perceptions et capables d’appartenir au lieu, à son territoire.
Imaginer un bâtiment parcours, réel lieu de rencontres et de formations.
Imaginer un dispositif qui dialogue avec la lumière, qui mesure le temps et qui puisse accompagner les différents moments de la vie.
Un lieu autour d’une cour ouverte qui construit une façade transparente, en relation avec la vie du campus.
Un parcours central qui met en scène la vie étudiante à travers sa cour.
Un lieu qui s’ouvre vers l’espace vert et le paysage.
Une topographie qui propose une multiplicité d’opportunités d’espaces sans en figer les usages.
Des espaces de travail informels qui animent la distribution et colonisent la cour.
Une terrasse belvédère qui nous donne la possibilité de partager le paysage.

L’éducation doit être un projet de responsabilités et de visions.
Nous devons être responsables pour construire un lieu solide et efficace dans le temps.
Nous devons être visionnaires tout en sachant que l’architecture peut être une forme d’éducation, parmi les plus importantes qui existent.

Université d’Avignon, Restauration et création de la Villa Créative
Avignon, France
2018-en cours

programme : auditorium, living lab, coworking, formation continue, pôle formation et recherche audio visuelle, jardin numérique (4000 m²)
surface total : 7 540 m2

maître d’ouvrage : Rectorat Académie Aix-Marseille
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
projet bâtiment historique : Detry-Levy & Associés
paysagiste : Après la Pluie
BET structure, fluides et environnement : Quadriplus Groupe

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia
La génèse du projet de la Villa Créative s’inscit dans une volonté de pérenniser durablement les “Ateliers de la Pensée” ayant germés lors du Festival d’Avignon. Abordants des sujets tels que l’éveil de la conscience, la conception du monde de demain au travers du prisme de l’art, ces moments de partage ouverts à tous cultivent un sens critique tourné vers le dialogue, la rencontre, l’émergence d’une identité créative propre à la ville d’Avignon. La Villa Créative créée des ponts, des liens, des interactions entre les disciplines tant artistiques que scientifiques. Lieu central de la pensée, du débat et des échanges intellectuels et scientifiques du Festival d’Avingon, la Villa Créative sort de son cadre estival pour cultiver cette singularité tout au long de l’année, et offrir à la ville d’Avignon un lieu où transcrire les axes identitaires de la culture et du numérique qui lui sont propres.
Cité Scolaire Internationale de Marseille

Marseille, France
2018

programme : Construction de la Cité Scolaire Internationale de Marseille (69 classes – 2 190 élèves) comprenant un lycée de 30 classes (1050 élèves), un collège de 24 classes (720 élèves), une école élémentaire de 15 classes (420 élèves) avec un pôle restauration, un internat de 200 lits, 13 logements de fonction, un pôle culturel (avec CDI et salle polyvalente de 400 places) et sportif (une grande salle de 44 m x 24 m avec gradins et 4 salles de sport) 

surface totale: 27 153 m2 SDP
ilot 1C (école, pôle sportif, internat, logements de fonction, pôle restauration, maintenance, 1 niveau de parking souterrain) : 13 762 m2 SDP
ilot 1B (collège-lycée, pôle culturel, vie scolaire, pôle administratif commun, 1 niveau de parking souterrain) : 13 391 m2 SDP

maître d’ouvrage : Région SUD
représenté par : SPL AREA
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec ILR Architecture
paysagiste : Wagon Landscaping
Ingénierie structure – fluides – acoustique : TPF Ingénierie
HQE, environnement : Addenda
entreprise mandataire : Cardinal Edifice
entreprise CVC – engagement énergétique – maintenance – commissionnement : ENGIE Axima
entreprise électricité – engagement énergétique – maintenance – commissionnement : ENGIE Inéo
Economie – OPC : CEC

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia & Diorama
maquette : Stefano Rossi
Marseille est l’une des villes européennes dont la transformation est la plus importante, une ville qui poursuit son développement du sud au nord avec l’idée de reconquérir son territoire.
Le projet de la Cité Internationale se situe dans une jointure entre le Marseille historique et une partie de la ville en développement où différentes caractéristiques urbaines, sociales et humaines cohabitent pour la première fois : la trame urbaine, la verticalité des tours, le front de mer et le port.
Tout se transforme : les modes de vie, les moyens de se retrouver ; c’est le lieu idéal pour la création d’un lieu de formation et du futur comme la Cité Internationale.
Marseille est une ville internationale. Marseille est une ville méditerranéenne.
Penser et imaginer une Cité Internationale, c’est penser et imaginer l’histoire de Marseille, une ville qui a été pendant des siècles un lieu de destination, de flux, de migrations, d’échanges commerciaux et sociaux.
Le projet de la Cité Internationale rencontre la dimension internationale de la ville, sa représentation et son appartenance.
Le projet a cette dimension.
Il est méditerranéen dans sa manière de vivre sa lumière, sa matière.
Il est international dans son hybridation, sa stratification, sa façon de construire un paysage dans le paysage afin que la diversité des moments du projet puisse devenir un lieu réel.
C’est la caractéristique des lieux hybrides typiquement internationaux.
C’est la dimension que Marseille possède déjà et possèdera encore plus grâce au projet de la Cité Internationale.

J1 L’Odyssée, La Cité Subaquatique
Marseille, France
2018
programme : Restructuration du bâtiment J1 à Marseille – Cité subaquatique dédiée à la Blue Economy avec espaces de recherche, de formation et d’expositions ; halle gourmande, hôtel, commerces, sports, bureaux, activités
surface totale : 46 611 m2
halle gourmande : 1 840 m2
sports & SPA : 1 970 m2
bureaux : 11 401 m2
formation : 3 830 m2
gestion / conciergerie : 1 040 m2
musée : 1 150 m2
hôtel : 6 060 m2
commerces : 2 050 m2
plan d’eau : 250 m2
cité subaquatique : 10 920 m2
restaurant / traiteur : 1 100 m2

maître d’ouvrage : Grand Port Maritime de Marseille
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec Carta Associés, Jacques Rougerie Architectes Associés, Christiane Schmückle-Mollard
design : Ora Ito
conception lumière : Alfonso Femia/AF*DESIGN avec SNAIK – Yann Kersalé
ingénierie: BG Ingénieurs conseils – EDF
economie : R2M
promoteur : DCB International
entreprise : FAYAT Bâtiment
labels et certifications : label One Planet Living, label BBCA (Bâtiment Bas Carbone) Rénovation 2018

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia & Diorama

Marseille se rapporte à sa mer, la Méditerranée, le long d’une route nord-sud où son port tourne à l’est et regarde vers l’ouest.
À l’ouest, l’horizon. Des multiples horizons qui se caractérisent pendant les heures du jour selon la trajectoire parabolique du soleil qui nous accompagne jusqu’à son coucher. Le port, avec ses profils caractéristiques des infrastructures portuaires, oriente ses structures emblématiques vers l’ouest, dont le J1 est l’un des derniers exemples extraordinaires.
Le projet est une recherche continue de dialogue avec la lumière qui se tourne vers l’horizon, qui pénètre entre la structure du J1 et le volume suspendu de l’espace subaquatique. L’horizon du J1 est celui de la mer qui se fond dans le ciel et le ciel qui se fond dans la mer. Le sentir, le découvrir, le vivre à différents niveaux, à travers différents mondes, de la ville au port et du port à la mer, ce sont les sentiments qui guident toutes les étapes de notre projet, toujours à la recherche de cette suspension entre l’eau et l’air ou entre ciel et mer, avec une relation toujours claire entre la valeur du patrimoine, de l’existant, du J1, de l’espace public, la darse, l’espace de découverte, et l’espace subaquatique.
Enfin, ce projet minimise l’emprise au sol. Le nouveau projet est en partie conçu comme un volume « sous-marin», avec des espaces plus intimes orientés vers la découverte et la contemplation. Puis un volume suspendu, avec une dimension collective toujours à la découverte de l’horizon, de la ville. Au milieu, l’espace vide, transparent et perméable est en continuité avec l’espace public de la ville. Espace éphémère pour vivre, traverser, écouter et contempler lors d’événements, de spectacles qui sont proposés par la Ville de Marseille, offrant plusieurs possibilités et perceptions nouvelles, sur la mer, sur la ville et aussi sur le J1 de Gaston Castel.
Bibliothèque municipale M. Beghi
La Spezia, Italie
2012-2016

Archdaily Awards / Building of the Year ’19, nominé dans la catégorie « Culture » (2018)

programme : Récupération de l’ancien quartier Fitram, 1er Lot côté sud à utiliser comme bibliothèque
surface totale : 4500 m2
surface utile : 1746 m2

maître d’ouvrage : Comune di La Spezia
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
BET structures : FOR Engineering Architecture
BET fluides et environnement : ProgeTec
consultant sécurité en phase de conception : Studio Russo

photos: ©S.Anzini, L.Boegly
L’intervention proposée est la création d’un nouveau « centre urbain » fonctionnel, répondant à la volonté de l’Administration de recréer un lieu pour de divertissement, de lecture et intégrant des espaces de réunion. Le programme comprend la réalisation d’un espace de vie accueillant un petit auditorium, un coin lecture pour les enfants, le centre administratif et les bureaux de la bibliothèque et ce, en plus des archives et pièces dédiées à la lecture et à la consultation des oeuvres.
L’idée de ce difficile mais passionnant projet émane de l’idée que la lecture et la culture, si identifiées par un lieu dédié, peuvent devenir une opportunité pour la croissance, la formation, la socialisation. Le projet a tout de suite été pensé comme un réseau de connexion et de partage, de perception et de redécouverte.
Notre intention n’était pas d’abuser du site en le chevauchant ni d’avancer dans le déni, mais de rendre compte de la préexistence en insérant l’intérieur avec l’extérieur, le paysage urbain avec le territoire.
Campus universitaire et centre de formation
Savone, Italie
1997-2007

Médaille d’Or de l’Architecture Italienne (2003)
Prix de la Meilleure œuvre « Cuneo-Savone » (2002)

programme : réhabilitation de l’ancienne caserne Bligny : 6 bâtiments pour l’enseignement, bibliothèque-médiathèque, centre de formation supérieure, 2 laboratoires, 1 immeuble de logements, auditorium (350 sièges)
surface total : 8850m2

maître d’ouvrage : Università di Genova
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec Chaix & Morel Associés, Paola Arbocò, Pierluigi Feltri, Antonio Lagorio, Maurizio Vallino
BET structures : Fabrizio Feltri
entrprise : A.T.I.

photos : ©E.Caviola

La reconversion de la vielle caserne Bligny en un campus universitaire a pour but de transformer un complexe, jusqu’ici complètement fermé à l’extérieur, en un ensemble de bâtiments ouverts sur le quartier, en créant une continuité entre les espaces intérieurs et extérieurs. Un pari sur la valeur du paysage de la localité, en rapport avec sa nouvelle fonction. Les bâtiments aveugles et opaques deviennent des lieux d’activité et d’échange.