RNL logements
Urbagreen
Île-de-France, France
2015-2020

programme : 107 logements, jardins privatifs et communs
surface total : 6 400 m2
surface utile : 5 600 m2

maître d’ouvrage : Nexity
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
BET structures : BET Structure Buchet
BET fluides et environnement : Pouget Consultants
bureau de contrôle : Qualiconsult
oeuvres d’art : Danilo Trogu
labels et certifications : HQE NF

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia & Diorama

Le projet s’inscrit dans une zone d’habitations en développement au sein de la première couronne parisienne. Le projet se situe au sud d’un nouvel ensemble de logements. Le vaste espace vert, vierge de tout bâtiment au sud de la zone, définit la vocation de mettre en avant la nature et les aménagements paysagers dans l’ensemble du secteur.
La volonté de donner une continuité visuelle à l’axe Nord-Sud, comme définie par la composition du plan urbain nord, crée deux volumes séparés.
Les volumes sont disposés de façon à assurer une continuité avec les hauteurs des volumes adjacents (bâtiments à 4, 5 ou 6 étages) dans la zone nord, créer des terrasses côté sud et s’harmoniser avec le contexte des maisons individuelles familiales se trouvant dans les espaces verts. Le projet dialogue avec le contexte et se caractérise par l’utilisation de la matière et de la lumière.
Chaque façade possède sa propre spécificité et explique le projet à sa manière. Au Nord, la façade de l’entrée du bâtiment principal est revêtue de céramique en diamant blanc, qui reflète la lumière et le ciel de Paris, qui fait la vibrer de centaines de nuances. À l’Ouest, un chemin accessible à tous les habitants se fraye à travers les arbres face à une façade ornée de balcons en saillie protégés par des grilles verticales en bois. Le côté opposé, ouvert à l’Est vers une colline verte, est plus à l’abri et ce, pour construire des pavillons. L’entrée principale est située au Sud et mène à un hall d’entrée : un espace vitré sauvage et multifonctionnel.
AEL logements
Le ciel d’Asnières-sur-Seine
Asnières-sur-Seine, Paris
2013-2016
Finalist des Mipim Awards 2017, dans la catégorie « meilleur projet résidentiel »

programme : Construction de 183 logements : 144 en accession, 39 sociaux, commerce de 360 m2, 192 places de parkings
surface total : 10 518 m2
SHAB : 9 470 m2

maître d’ouvrage : SCI Asnières Seine AB représentée par COFFIM, Eiffage Immobilier IDF
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
BET structures : Eiffage Construction
BET fluides, SSI : I.D. BATI
BET HQE : Eiffage Immobilier IDF
BET descriptifs : Tohier
entreprise : Eiffage Construction IDF
labels et certifications : L’ensemble est labellisé RT 2012, Certification NF Logement Démarche HQE version 8.1
Bâtiment C : Certification Habitat et Environnement Millésime 2012 mise à jour 01/2013 + RT 2012 – 10%

photos : ©L.Boegly
Le site du projet est entouré par des éléments forts et structurants du paysage urbain : la Seine, toute proche, les voies du RER C reliant Paris à Pontoise et l’arrivée d’une future gare du grand Paris. Le projet vient donc s’insérer à la fin et au début d’un axe urbain d’importance à l’échelle de la ville.
Comment gérer cette disposition ? Comment présenter le projet vers l’avenue des Grésillons et la gare, cet espace représentant une interface structurante d’un point de vue fonctionnel ? Comment, en complément de la place déjà prévue, dilater cet espace et en faire une véritable porte d’entrée du quartier ?

Le projet se développe par l’analyse de potentialités : l’ambiance, la lumière du paysage, les demandes environnementales et le jeu formel consistant en une série de découpages, d’ouvertures, de glissements qui définissent les trois corps du bâtiment.
La ville est placée en dialogue continu avec le parc intérieur créant un rythme bâti/paysage. L’écriture architecturale du projet est fondée sur cette notion de rythme (ouvertures, matériaux, traitement des derniers étages) : elle favorise au sein d’une grammaire commune, la diversité du paysage urbain créée entre ville et nature.
L’âme du projet est aussi la ré-affirmation du décor à travers l’apparition de la céramique et de l’ornementation representée par six anges. Cette ré-affirmation impose de penser le logement comme une maison, un lieu à vivre et pas seulement une addition d’exigences à satisfaire.
Unité, rythme urbain, stratification verticale classique, monomatière intégrant des différences ponctuelles capables d’anticiper la métamorphose douce vers le ciel, là où se trouvent les ancêtres des villes, nous observant, regardant vers l’horizon, vers le ciel.
EBS logements
Quartier Evry Bois Sauvage
Evry, France
2016 – en chantier

programme : Projet de renouvellement urbain du quartier du “Bois Sauvage » : construction de 100 logements du T1 au T5 – 24 logements sociaux 76 logements en accession – 152 places de parkings en RDC et R-1
surface total : 7 185 m2
logements : 6 053 m2

maître d’ouvrage : Constructa Urban Systems
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec Nicola Spinetto Architecte
BET structures : SOGEA (filiale Vinci Construction)
BET fluides et environnement : EIFFAGE Energie
Economie : VPEAS
entreprise : SOGEA (filiale Vinci Construction)
labels et certifications:
bâtiments A et C : HQE RT 2012
bâtiment B : HQE NF Habitat

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia
photos : ©S.Anzini
Notre réflexion se fonde sur une recherche de dialogue entre la volumétrie du projet construit sur l’îlot 1 qui amorce le renouveau du quartier, et notre corps de bâtiment. Il s’agit de multiplier les essais afin de trouver comment s’inscrire en cohérence avec le paysage urbain environnant. La volonté fondatrice est de produire une forme qui préserve le cœur d’îlot, de concevoir un ensemble de bâtiments dont les ombres portées n’impactent pas les voisins ou les différentes parties de cet ensemble.
Un socle en céramique vient clarifier la limite entre espace public et espace privé, favorisant une vie collective concentrée à l’extérieur des parcelles dans la rue Emile-Roux et vers la place Camille-Guérin.