Restructuration de la Monnaie Italienne en Musée

Rome, Italie
2019-en cours

programme : Restructuration de la Monnaie Italienne en Musée, création d’un centre culturel multifonctionnel

SHOB : 11 300 m2 + 1 sous-sol
SHOB par usage prévu
librairie : 231,6 m²
cafétéria : 252,3 m²
restaurant : 195,0 m²
École des arts et métiers : 2023,6 m²
bibliothèque : 299,2 m²
Centre de service : 1449,0 m²
Ateliers artisanaux : 875,0 m²
Musée et espaces d’expositions temporaires :
4323,2 m²
Palais des congrès : 807,2 m²
chambres d’hôtes : 837,4 m²

maître d’ouvrage : Istituto Poligrafico e Zecca dello Stato Italiano spa
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
co-concepteur architectural : Principioattivo Architecture Group S.R.L.
BET economie / sécurité dans la phase de conception : For Engineering Architecture
BET structure : Redesco Progetti Srl
BET fluides et environnement: Tekser srl
projet d’installation : dUCKS Scenò + Ott Art Srl
archéologue : Dott.ssa Anna Bondini
expert en gestion économique du patrimoine culturel : Dott.ssa Beatrice Ravelli
expert en Processus Participatif et Communication : Dott.ssa Chiara Mortaroli
expert en restauration : Arch. Alberto Torsello
expert en innovation technologique : Dott. Massimo Temporali
expert conservateur consultant : Dott.ssa Vera Canevazzi
identité visuelle : Tonidigrigio Srl
multimedia : Videoworks

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia & Diorama
Le bâtiment de la Première Monnaie Italienne situé Via Principe Umberto à Rome est l’un des éléments clé pour le développement du quartier dont le coeur se trouve sur la Place Vittorio Emanuele et qui s’étend jusqu’au sud de la gare Termini.
Le premier objectif du projet est la restructuration et la rénovation du bâtiment existant, dont les caractéristiques originelles datant de la première moitié du XXème siècle devront être mises en valeur et ce, en cohérence avec la reconfiguration des espaces intérieurs qui accueilleront le nouveau programme demandé par l’appel à projets.

Le regard posé sur l’existant se base sur la volonté de trouver des éléments identitaires qui caractérisaient la volumétrie, symétrique et posée, du bâtiment et l’atmosphère « industrielle » des pièces, représentée par la présence de larges machines à frapper la monnaie et par les gaines visibles que le projet conservera et mettra en valeur.
Ainsi, il est prévu la démolition des éléments superfétatoires qui ont envahi les plafonds et dissimulé la structure cathédrale du bâtiment au fil des années. Cette destruction permettra la reconstruction du dernier étage du corps central et la création d’une avancée sur Via Principe Amedeo et ce, dans le respect des limites imposées par le PLU et des contraintes de la parcelle, classée site historique.
Le nouveau volume se caractérise par une architecture à la relation ordonnée et « délicate » avec celle existante.

D’un point de vue programmatique, le projet met en valeur la structure stéréométrique du bâtiment : sa base accueille le musée et les espaces ouverts au public comme la cafétéria, la boutique du musée et le centre de congrès. Au premier étage, se trouvent la bibliothèque et le centre de services. L’Ecole d’Arts (Scuola della Medaglia) se situe dans la cour centrale du bâtiment et donne sur Via Principe Umberto. Enfin, le volume central abrite des chambres d’hôtes et un restaurant.
La création d’un nouvel escalier permet d’optimiser les flux internes, séparant les fonctions de chaque pièce. Il s’intégre harmonieusement avec l’existant.

Ainsi, notre projet vise à intégrer le passé du bâtiment, à chercher et redécouvrir les caractéristiques originels de la Monnaie tout en gardant en tête l’avenir et sa capacité à revitaliser le lieu, grâce au nouveau programme et à ses espaces riches d’histoire et de valeurs.

TBE tertiaire
Sky One – Aéroport de Toulouse Blagnac – Zone Blagnac 1


Toulouse, France
2018-en cours

programme: Construction d’un ensemble de bureaux et activités (R+6) avec data center, co-working, restaurant, salle de sports, espaces de mobilité douce et roof-top sur le site de l’aéroport de Toulouse Blagnac (Zone Blagnac 1)
surface total : 11 402 m2
lot 1A : 6 020 m2
lot 1B : 5 382 m2

LOT 1A :
co-working : 5 000 m2
workcafé et restaurant : 705 m2
espaces mobilité douce : 315 m2
LOT 1B :
bureaux : 3 510 m2
salle de sports : 900 m2
data center : 972 m2

maître d’ouvrage : Toulouse Métropole
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
paysagiste : Woodstock Paysage
récupération et valorisation des énergies : Dalkia Smart Building
BET HQE : Ginger Burgeap – E-Nergy
BET Economie : Cyprium
programmation et commercialisation : CBRE
promoteur : EM2C
labels et certifications : HQE, E+C- (Bâtiment à Énergie Positive et Réduction Carbone) en visant un niveau E2C1

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia & Diorama
Sky One, un bâtiment signal, élégant, sobre et verteux.

Comprendre la dynamique existante et le futur potentiel d’un site est une étape primordiale pour bâtir un projet de transformation. Aussi, nous avons étudié l’ensemble de la zone avant de considérer plus précisément les deux parcelles 1a et 1b proposées dans l’appel à projet Dessine-moi Toulouse, dont l’objectif principal est de créer des dispositifs urbains capables d’évoluer dans le temps et dans l’espace, moteurs d’innovation et de développement pour le contexte limitrophe.
L’objectif du projet est de concevoir deux volumétries avec une identité autonome mais en dialogue constant. Les deux volumes en R+6 se composent d’un socle actif avec une hauteur de 4,5 à 5 niveaux de plateaux de bureaux / espaces de co-working et un niveau de parking en sous-sol qui atteint le nombre de places de stationnement imposé par le PLUiH. Des terrasses végétalisées et animées en R+1 et en toiture complètent la composition des volumes bâtis.

Université d’Avignon, Restauration et création de la Villa Créative
Avignon, France
2018-en cours

programme : auditorium, living lab, coworking, formation continue, pôle formation et recherche audio visuelle, jardin numérique (4000 m²)
surface total : 7 540 m2

maître d’ouvrage : Rectorat Académie Aix-Marseille
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
projet bâtiment historique : Detry-Levy & Associés
paysagiste : Après la Pluie
BET structure, fluides et environnement : Quadriplus Groupe

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia
La génèse du projet de la Villa Créative s’inscit dans une volonté de pérenniser durablement les “Ateliers de la Pensée” ayant germés lors du Festival d’Avignon. Abordants des sujets tels que l’éveil de la conscience, la conception du monde de demain au travers du prisme de l’art, ces moments de partage ouverts à tous cultivent un sens critique tourné vers le dialogue, la rencontre, l’émergence d’une identité créative propre à la ville d’Avignon. La Villa Créative créée des ponts, des liens, des interactions entre les disciplines tant artistiques que scientifiques. Lieu central de la pensée, du débat et des échanges intellectuels et scientifiques du Festival d’Avingon, la Villa Créative sort de son cadre estival pour cultiver cette singularité tout au long de l’année, et offrir à la ville d’Avignon un lieu où transcrire les axes identitaires de la culture et du numérique qui lui sont propres.