Restructuration Monnaie Italienne en Musée

Rome, Italie

Restructuration de la Monnaie Italienne en Musée

Rome, Italie
2019-en cours

programme : Restructuration de la Monnaie Italienne en Musée, création d’un centre culturel multifonctionnel

SHOB : 11 300 m2 + 1 sous-sol
SHOB par usage prévu
librairie : 231,6 m²
cafétéria : 252,3 m²
restaurant : 195,0 m²
École des arts et métiers : 2023,6 m²
bibliothèque : 299,2 m²
Centre de service : 1449,0 m²
Ateliers artisanaux : 875,0 m²
Musée et espaces d’expositions temporaires :
4323,2 m²
Palais des congrès : 807,2 m²
chambres d’hôtes : 837,4 m²

maître d’ouvrage : Istituto Poligrafico e Zecca dello Stato Italiano spa
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
co-concepteur architectural : Principioattivo Architecture Group S.R.L.
BET economie / sécurité dans la phase de conception : For Engineering Architecture
BET structure : Redesco Progetti Srl
BET fluides et environnement: Tekser srl
projet d’installation : dUCKS Scenò + Ott Art Srl
archéologue : Dott.ssa Anna Bondini
expert en gestion économique du patrimoine culturel : Dott.ssa Beatrice Ravelli
expert en Processus Participatif et Communication : Dott.ssa Chiara Mortaroli
expert en restauration : Arch. Alberto Torsello
expert en innovation technologique : Dott. Massimo Temporali
expert conservateur consultant : Dott.ssa Vera Canevazzi
identité visuelle : Tonidigrigio Srl
multimedia : Videoworks

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia & Diorama
Le bâtiment de la Première Monnaie Italienne situé Via Principe Umberto à Rome est l’un des éléments clé pour le développement du quartier dont le coeur se trouve sur la Place Vittorio Emanuele et qui s’étend jusqu’au sud de la gare Termini.
Le premier objectif du projet est la restructuration et la rénovation du bâtiment existant, dont les caractéristiques originelles datant de la première moitié du XXème siècle devront être mises en valeur et ce, en cohérence avec la reconfiguration des espaces intérieurs qui accueilleront le nouveau programme demandé par l’appel à projets.

Le regard posé sur l’existant se base sur la volonté de trouver des éléments identitaires qui caractérisaient la volumétrie, symétrique et posée, du bâtiment et l’atmosphère « industrielle » des pièces, représentée par la présence de larges machines à frapper la monnaie et par les gaines visibles que le projet conservera et mettra en valeur.
Ainsi, il est prévu la démolition des éléments superfétatoires qui ont envahi les plafonds et dissimulé la structure cathédrale du bâtiment au fil des années. Cette destruction permettra la reconstruction du dernier étage du corps central et la création d’une avancée sur Via Principe Amedeo et ce, dans le respect des limites imposées par le PLU et des contraintes de la parcelle, classée site historique.
Le nouveau volume se caractérise par une architecture à la relation ordonnée et « délicate » avec celle existante.

D’un point de vue programmatique, le projet met en valeur la structure stéréométrique du bâtiment : sa base accueille le musée et les espaces ouverts au public comme la cafétéria, la boutique du musée et le centre de congrès. Au premier étage, se trouvent la bibliothèque et le centre de services. L’Ecole d’Arts (Scuola della Medaglia) se situe dans la cour centrale du bâtiment et donne sur Via Principe Umberto. Enfin, le volume central abrite des chambres d’hôtes et un restaurant.
La création d’un nouvel escalier permet d’optimiser les flux internes, séparant les fonctions de chaque pièce. Il s’intégre harmonieusement avec l’existant.

Ainsi, notre projet vise à intégrer le passé du bâtiment, à chercher et redécouvrir les caractéristiques originels de la Monnaie tout en gardant en tête l’avenir et sa capacité à revitaliser le lieu, grâce au nouveau programme et à ses espaces riches d’histoire et de valeurs.