Nice Ecocité

Nice, France

Nice Ecocité
Nice, France
2013

programme : Construction d’un immeuble de bureaux avec un parking voitures privé de 80 places et un parking vélos public de 380 places
surface total : 12 000 m2

maître d’ouvrage : Constructa Promotion
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec Pietri Architectes
BET structures et fluides : Sudequip
BET environnement : Green Affair

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia & Scriptogram
Notre projet se développe selon une stratégie qui recherche l’équilibre. Nous sommes partis à la recherche d’une densité juste ; celle permise par le site, le contexte. Nous avons tenté d’introduire de la qualité de vie dans ce nouvel espace urbain : des espaces architecturaux partagés ; un rez-de-chaussée technique ; l’articulation d’un vide spatial comme respiration et connexion visuelle entre deux sols ; la masse et présence d’un monolithe creux ; un couronnement comme objet symbolique dans le paysage. Une réponse proche du réalisme magique qui appartient à ce territoire si bien décrit par Cézanne, Matisse ou Monet. Une réponse responsable au lieu.
Le programme du projet est un ensemble tertiaire de 12 000 m2 en connexion directe avec le futur pôle multimodal. Point de repère dans le paysage, il participe à la composition d’un nouvel ensemble et crée l’identité d’un lieu. Ce bâtiment jouera le rôle de transition territoriale et de structuration spatiale d’un quartier. Véritable interface entre le rue du tramway et le faisceau SNCF, sa structuration en strates programmatiques apportera une réponse logique et cohérente face aux exigences d’une vision d’ensemble. Transparence et ouverture : ces deux notions entrent en dialogue avec la ville et fondent notre projet à travers un contrôle de compacité.

Pour ce faire, le projet s’appuie sur plusieurs concepts fondateurs :
– le bâtiment en tant que corps – qui vit, respire, sent, vibre, pèse, désire ;
– le dialogue des matières, des usages, des époques – la polyphonie ;
– l’émerveillement devant l’inhabituel, les élements naturels mis en scène – l’air, la terre, la lumière ;
– la phénoménologie de l’espace – un travail sur le ressenti, les sensations, la chaleur des sentiments favorisée par rapport à la froideur de l’intellectualité.
Ces principes qui nous ont accompagnés tout au long de notre réflexion ont donné naissance au projet développé pour la construction d’un ensemble tertiaire sur le lot 3.3 de l’Eco-Cité de Nice.