16.14 Clot Bey

Marseille, France

16.14 Clot Bey

Marseille, France
2016

programme : Démolition de deux bâtiments et construction de 502 logements répartis en 9 bâtiments avec jardins privatifs et collectifs, une place publique et des parkings souterrains
surface total site : 160 329 m2
surface total : 35 556 m2 SDP

maître d’ouvrage : Ville de Marseille
Marseille Provence Métropole
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec TANGRAM Architectes
BET environnement : Etamine
promoteur : Coffim

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia
Dans un site d’exception s’étirant le long des berges de l’Huveaune, où la nature occupe une place centrale, nous avons pensé notre projet comme un parc dans lequel viennent s’implanter les volumes bâtis.
Cette prise de parti est primordiale car elle place les verts partagés au centre du projet et nous donnes les clefs permettant de garantir l’intégration de notre projet dans son environnement.

La qualité d’usage et l’habitabilité sont également des thèmes que nous avons privilégiés orientant notre écriture architecturale.

Le site d’étude, constitué de deux terrains est situé le long de l’avenue Clot Bey à Marseille.
Le statut de cet ensemble résidentiel, dans le quartier emblématique du 8ème arrondissement abritant des références de qualité comme la Cité Radieuse, le Brasilia ou le Thalassa, nous a imposé de porter des choix forts affirmant l’identité et la cohérence d’ensemble de notre projet.

L’expression architecturale est pensée en continuité des volontés urbanistiques développées par le plan masse et les aménagements paysagers.

Les hauteurs sont uniformes, constantes, la matrice est unique, la nature joue ainsi son rôle de protagoniste, en gérant le rapport d’échelle entre le projet et le contexte.

Pas d’ostentation, pas de maniérisme, nous avons fait le choix d’une écriture sobre soutenue par des matériaux de qualité. Les façades sont en élément préfabriquées de bétons blanc rehaussés d’une matrice et les attiques en tuiles plates colorées.

Les matériaux permettront, tout en restant sur des teintes blanches et uniformes, de mettre en valeur les jeux de lumières, ombres et reflets.
L’objectif est d’exprimer une certaine « méditerranéité », qui passe par la luminosité des matériaux des façades et par le jeu d’ombres et lumières qui seront mis en valeur par la végétation, par les brises soleil et par la matrice de façade, qui donnera donc une réponse différente selon les orientations.