RBN vidéos
Rome
©Open House Roma
21 Octobre 2020

Alfonso Femia présente le projet Orizzonte Europa – nouveau siège social de BNL-BNP Paribas à Rome – aux côtés d’Antonio Marino (Directeur BNL Real Estate Director) et Paolo Mantero (architecte intérieur).
Un événement multimédia interactif à la découverte de ce nouveau monument romain qui a répondu à de nombreux objectifs qualitatifs en raison de sa durabilité intrinsèque.
L’événement sera modéré par l’architecte Gianni Terenzi.
TBE tertiaire
Sky One – Aéroport de Toulouse Blagnac – Zone Blagnac 1


Toulouse, France
2018-en cours

programme: Construction d’un ensemble de bureaux et activités (R+6) avec data center, co-working, restaurant, salle de sports, espaces de mobilité douce et roof-top sur le site de l’aéroport de Toulouse Blagnac (Zone Blagnac 1)
surface total : 11 402 m2
lot 1A : 6 020 m2
lot 1B : 5 382 m2

LOT 1A :
co-working : 5 000 m2
workcafé et restaurant : 705 m2
espaces mobilité douce : 315 m2
LOT 1B :
bureaux : 3 510 m2
salle de sports : 900 m2
data center : 972 m2

maître d’ouvrage : Toulouse Métropole
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
paysagiste : Woodstock Paysage
récupération et valorisation des énergies : Dalkia Smart Building
BET HQE : Ginger Burgeap – E-Nergy
BET Economie : Cyprium
programmation et commercialisation : CBRE
promoteur : EM2C
labels et certifications : HQE, E+C- (Bâtiment à Énergie Positive et Réduction Carbone) en visant un niveau E2C1

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia & Diorama
Sky One, un bâtiment signal, élégant, sobre et verteux.

Comprendre la dynamique existante et le futur potentiel d’un site est une étape primordiale pour bâtir un projet de transformation. Aussi, nous avons étudié l’ensemble de la zone avant de considérer plus précisément les deux parcelles 1a et 1b proposées dans l’appel à projet Dessine-moi Toulouse, dont l’objectif principal est de créer des dispositifs urbains capables d’évoluer dans le temps et dans l’espace, moteurs d’innovation et de développement pour le contexte limitrophe.
L’objectif du projet est de concevoir deux volumétries avec une identité autonome mais en dialogue constant. Les deux volumes en R+6 se composent d’un socle actif avec une hauteur de 4,5 à 5 niveaux de plateaux de bureaux / espaces de co-working et un niveau de parking en sous-sol qui atteint le nombre de places de stationnement imposé par le PLUiH. Des terrasses végétalisées et animées en R+1 et en toiture complètent la composition des volumes bâtis.

CGB tertiaire
Ensemble de bureaux innovants
Cesson-Sévigné (Rennes), France
2019 – en cours

programme : Construction d’un ensemble de bureaux innovants : plateaux de bureaux ; halle foisonnante avec accueil, workcafé, salles de réunion et de formation, zones de convivialité, espaces pour activités éphémères ; des espaces de co-working ; des terrasses accessibles et trois niveaux de parking en sous-sol
surface totale : 7 610 m2 SDP

hall : 1 500 m2
co-working : 1 250 m2
bureaux : 3 750 m2
terrasses : 800 m2
parking enterré : 328 places
parking extérieur : 11 places

maître d’ouvrage : NGE Concessions
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
paysagiste : BASE
BET TCE structures, fluides, HQE, economie : BETOM Ingénierie
BET HQE : LAB Ingénierie
entreprise générale : CARDINAL EDIFICE
HQE :
– BREEAM. Niveau de performance visé : Very good
– Well being. Niveau de performance visé : Silver

images: ©Atelier(s) Alfonso Femia & Diorama
Recentrer son identité.

Être au centre d’un lieu peut vouloir signifier notre autonomie mais également mettre en avant une identité capable de dialoguer avec le contexte.

Une forme simple qui propose une stratification verticale où le socle est transparent et actif.
Une trame qui permet de créer une perception entre espace intérieur et paysage extérieur.
Un rythme qui propose un paysage dans le paysage.
Une façade urbaine qui court sur l’alignement du Boulevard et s’ouvre calmement sur une petite cour intérieure accueillant et abritant des espaces conviviaux et un jardin.

Rythme et séquence deviennent la structure du projet, étage par étage, façade par façade ; créant un dialogue avec la lumière mais également avec les éléments verticaux en béton qui rendent le volume unitaire et ce, en respectant la volonté du bâti de s’appuyer sur son socle vitré.
Un bâtiment unitaire et simple mais dont la différence s’exprime à travers chaque façade, chaque perspective grâce à un dialogue continu avec le contexte.

Recentrer l’identité du lieu afin de lui rendre sa valeur première.

Alfonso Femia

MGU tertiaire
The Corner
Milan, Italie
2014-2019

The Plan Award, premier prix dans la catégorie « Rénovation-Future » (2019)

programme : Réaménagement de l’immeuble situé au coin de Viale della Liberazione et Viale Melchiorre Gioia à Milan.
surface : 17 500 m2
étage type : 1 700 m2
parkings: 4 400 m2

maître d’ouvrage : Generali Real Estate S.p.A. Società di gestione del risparmio, Fondo Mascagni
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
BET structures et fluides : FOR Engineering Architecture
coordination sécurité : Atelier(s) Alfonso Femia, FOR Engineering Architecture
MO : CGG – Gilardi Costruzioni
labels et certifications : Classe A, LEED Gold

photos : ©S.Anzini
Le projet « The Corner » comprend le réaménagement du bâtiment propriété du Groupe Generali, une structure des années 1970 située au coin de Viale della Liberazione et Viale Melchiorre Gioia à Milan.
Le bâtiment existant est présenté comme un corps articulé et complexe auquel donner une nouvelle vie, une nouvelle identité.

Le programme du projet a été divisé de la manière suivante :
1. elévation partielle de deux étages du bâtiment existant;
2. reconstruction des façades du bâtiment existant;
3. réaménagement du rez-de-chaussée y compris les arcades et l’abri Rue Melchiorre Gioia ;
4. création de nouvelles terrasses à la fois sur le toit de l’immeuble et sur la toile recouvrant la cour intérieure;
5. requalification des installations de l’immeuble, basées sur des sources d’énergie renouvelable, un système de haute performance et de réduction de consummation d’énergie;
6. certifications environnementales : Classe A et LEED Silver;
7. adaptation des règles de sécurité anti-sismiques et protection sécurité actuellement en vigueur.

Fendi : Nouveau Pôle d’Excellence

Capannuccia, Bagno a Ripoli (FI), Italie
2017

surface total : 37 000 m2
surface utile : 26 707 m2
surface industriel : 11 300 m2
surface bureaux : 2 100 m2

maîtrise d’ouvrage : Fendi
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec Metrogramma s.r.l.
paysagiste : Michelangelo Pugliese
BET structures : BMS Progetti s.r.l.
BET fluides : BMS Progetti s.r.l.
ingénierie environnementale : Franck Bouttè consultants
synthèse des aspects technologiques : FOR

images : ©Atelier(s) Alfonso Femia & Diorama
L’objectif du projet est de mettre en scène des mouvements, les plaçant constamment au cœur du lieu, la place Fendi.

D’un point de vue paysager, le site doit être consolidé et ce, compte tenu de la nature du terrain entourant la zone de production actuelle. Consolider, acheminer et gérer l’eau, redéfinir la structure du paysage afin de retrouver une continuité et une identité en lien avec le paysage alentour : voici les caractéristiques fondatrices d’un projet divisé en trois actes :

– l’excavation / la nature qui se dessine elle-même et « se répand » de haut en bas, dessinant des espaces ouverts, des jardins et des clairières ;
– la ligne horizontale qui crée une relation unique avec la nature, tel un horizon qui apparaît et disparaît selon la topographie du site ;
– un bâtiment d’un étage à la hauteur continue qui s’adapte aux lignes du site et accueille les activités du pôle.

Le projet construit crée des séquences en termes de vision, de parcours et d’espaces. Chaque espace, du parking au lieu mulitfonctionnel, possède une relation unique avec la nature, avec le paysage.
Son empreinte met en valeur l’état actuel du site, ses caractéristiques et le besoin de sécuriser le lieu et son environnement. Ainsi, le niveau de base et la zone de “trafic” sont installés là où le parking et les flux automobiles peuvent “disparaître”, créant un monde suspendu entre les stratifications du terrain et les volumes poses, comme si le projet sortait de terre.

Le pôle de chargement et déchargement des marchandises est connecté à la nouvelle partie naturelle qui crée une relation directe avec la stratification de la colline. Une arcade toute hauteur sert de filtre, de support, d’espace entre intérieur et extérieur.
Des voiles d’aluminium perforé à géométrie variable sont modelés sur des profils en forme d’aile qui s’inclinent de poutre en poutre, créant ainsi un espace dilaté mais adapté à l’usage, à la relation avec la lumière naturelle et à la nature présente jusqu’au sol.

Un espace semi-ouvert, bordé par le quai de chargement et de déchargement des stocks, en continuité avec le site de production et de stockage des échantillons entourant la voûte, jusqu’au contrôle de la qualité… le tout entre le parking et la zone d’accès TIR, afin de réduire les trajectoires horizontales et verticales.

CPF vidéos
Capannuccia, Bagno a Ripoli (FI)
©Inside The Whale AF517
2017

Atelier(s) Alfonso Femia présente le projet – développé lors du concours organisé par Fendi – pour son nouveau pôle d’excellence à Florence qui met en avant les principes fondateurs des Atelier(s) : la responsabilité du rapport entre territoire, environnement, espaces de production et de travail. Lumière, matière et dimension humaine.

Le projet construit crée des séquences en termes de vision, de parcours et d’espaces. Chaque espace, du parking au lieu mulitfonctionnel, possède une relation unique avec la nature, avec le paysage, créant un monde suspendu entre les stratifications du terrain et les volumes y émergeant.

« Il existe des lieux qui dirigent notre regard, nous guident dans la recherche de lignes et de traces enfouies ou partiellement visibles. » AF

Un projet de Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec Metrogramma, Michelangelo Pugliese, FOR Engineering Architecture, BMS Progetti srl, Franck Bouttè consultants.
RBN tertiaire
Nouveau Siège de BNL-BNP Paribas
Rome, Italie
2012-2017

Prix Smart Building dans la catégorie « Bureaux » (2017)
Iconic Awards, lauréat du prix « Best of Best » (2017)
Archmarathon Awards, premier prix dans la catégorie « Bureaux » (2017)
The Plan International Awards, premier prix dans la catégorie « Bureaux » (2016)

programme : Construction du nouveau siège de BNL – BNP Paribas à Rome comprenant des bureaux, des restaurants, un crèche et un auditorium de 300 places
surface total : 85 000 m2
surface construite : 75 000 m2
surface parking : 16.000 m2
surface auditorium : 400 m2
n. places au auditorium : 300
surface restauration d’entreprise : 1 825 m2 + 365 m2 (surface de la cuisine)
n. places au restaurant : 430
surface crèche : 980 m2

maître d’ouvrage : BNP Paribas Real Estate Development spa
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
BET structures : Redesco srl
BET fluids et environnement : Ariatta Ingegneria dei sistemi srl
coordination et planification executive : Starching – Studio Architettura e Ingegneria
conseil en urbanisme : Arch. Annalaura Spalla
entreprise : PGC Parsitalia
certications et labels: Classe A

photos : ©L.Boegly, ©S.Anzini
photographies maquette en ceramique : ©Ernesta Caviola
maquette en ceramique : Danilo Trogu
livre: “Le Ciel de Rome”
Le bâtiment possède une valeur symbolique qui se retrouve dans les caractéristiques suivantes qui définissent son propre « corps »:
– le plan au sol, linéaire à l’est et légèrement dilaté à l’ouest, à travers la mise en place d’une séquence variable de lignes discontinues ;
– la volonté de ne pas créer « un avant et un arrière » mais une partition composite provoquant l’étonnement et un questionnement sur la « métamorphose » du bâtiment pour qu’il soit perçu différemment selon ses réactions au niveau d’ensoleillement au cours de la journée et des saisons ;
– l’articulation de ses fonctions, composée selon le principe de la stratification horizontale, avec une séquence classique comme base (« collective » ou mieux : une interface avec les fonctions publiques), une élévation (les fonctions principales / les bureaux), le point culminant (l’espace unique et inattendu et sa relation avec le ciel) ;
– le hall d’entrée, selon une relation horizontale et verticale grâce à l’union et la séparation qui se traduisent par une terrasse transparente de quatre niveaux qui laisse voir le château d’eau de Mazzoni, élément original et intact.
GSB tertiaire
Trois tours à San Benigno, MSC Headquarters
Gênes, Italie
2010-2015

programme : Rénovation des volumes, de la structure et des façades, réalisations de trois tours de bureaux, socle dédié aux espaces d’archives, de commerces et de parkings
surface totale : 25 346 m2
bureaux : 17 378 m2
commerces : 3 385 m2
archives municipales : 2 685 m2
parkings publics : 5 492 m2
parkings privés : 9 890 m2

Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
maître d’ouvrage : SVIM spa – GLF Grandi Lavori Fincosit spa
BET structures : Montaldo Engineering
BET fluides et environnement : Manens-Tifs s.p.a.

photos: ©L.Boegly
livre: « 1 et 3 tours à Gênes »
L’idée fondatrice du nouveau projet est d’utiliser des vitraux pour obtenir un dégradé sur la totalité des façades des trois tours, ce qui aboutira à des tons clairs sur les cotés sur les moins exposés au soleil et des tons plus foncés sur ceux les plus ensoleillés. Ces caractéristiques aideront à répondre aux obligations de réglementation imposées par la loi pour l’économie d’énergie.
Six couleurs sont utilisées au total ; deux par deux, ton sur ton, avec l’idée d’obtenir sur chaque côté des tours une couleur plus douce et moins contrastée que la façade adjacente. Le projet utilise deux couleurs différentes de verre dont les caractéristiques techniques favorisent le respect des critères thermo-acoustiques imposées dans cette zone et pour ce type de bâtiment.
L’utilisation d’une seule couleur aurait nécessité différentes solutions techniques pour obtenir les valeurs imposées par la loi, comme l’augmentation du nombre de stores au lieu des parties transparentes. Enfin, « le dégradé horizontal » apporte au projet une lecture différente de chaque angle, donnant à chaque tour une nuance différente.
LCE logements
Lyon Confluence – Ilot B2
Lyon, France
2015

programme : 94 logements, 91 chambers étudiantes, commerces, bureaux, crèche, parking
surface terrain : 3 990 m2
surface de plancher : 12 056 m2
logements:
building 1 : 1 614 m2
building 2 : 1 862 m2
building 3 : 2 838 m2
building 4 (student+logements): 1 599 m2 + 2 109 m2
bureaux : 2 846 m2
commerces : 680 m2
crèche : 106 m2

maître d’ouvrage : SPL Lyon Confluence
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec Siz-Ix Architectes
paysagistes : Atelier Anne Gardoni
BET structures et fluides : Artelia Bâtiment & Industrie
BET acoustique : Génie acoustique
BET hydrologie : Antea Group
BET environnement : Inddigo
promoteur : Eiffage
labels et certifications: HQE

images : © Atelier(s) Alfonso Femia & Asylum
Le parti architectural que nous proposons pour l’îlot B2 a été pensé en continuité des volontés urbanistiques développées par l’équipe d’aménagement de Lyon Confluence II.
Nous avons fait le choix de ne pas remettre en cause les axiomes de base du projet : géométrie et position des blocs, hauteurs, emplacement des différentes fonctions. Nécessaires à la bonne intégration de l’ilot B2 dans l’ensemble du nouveau quartier de Confluence, ces données sont pour nous la garantie de la cohérence avec le “Tout” formé par le projet urbain.
Nous avons simplement repris l’histoire là où l’écriture des urbanistes l’avait arrêtée. Nous avons continué à développer ce projet avec conscience, respect, plaisir et passion. Nous nous sommes attachés à construire, sur la somme des contraintes du Cahier des Charges, une stratégie de développement des différentes parties – vides et pleines – de l’ilot permettant d’insuffler de la vie et de la force à l’intérieur de celui-ci.
Nous avons cherché à comprendre les caractéristiques de chaque élément, leur nature, la teneur et le ton de leur dialogue avec le contexte. Nous avons tenté d’épuiser chaque possibilité et avons écrit un scénario original, ambitieux, sensible et cohérent.
Nous sommes repartis du fondement qui identifie et caractérise l’îlot B2 : un parallélépipède rectangle posé à l’intersection d’axes majeurs de la Confluence. Ceux de la darse et du cours Charlemagne, d’abord, cardo et decumanus imaginaires de cette partie de ville ; et celui du futur pont des Girondins ensuite, irrégularité dans la trame statique, poussée violente d’un Lyon par-delà le Rhône qui vient lui aussi s’ancrer dans cette portion de territoire.
Nous nous sommes également interrogés sur le rôle et l’importance de l’eau dans le projet ; omniprésente physiquement sous trois formes (fleuve, rivière et darse), son pouvoir onirique emplit l’atmosphère de Confluence, joue des architectures présentes par ses reflets ; et constitue finalement la première source et le premier miroir du projet.
Cet emplacement majeur, unique, nous obligeait à porter la plus grande attention aux limites, et à considérer chaque action sur l’un des éléments du projet comme une action sur l’ensemble. Pour cela, il a été décidé de ne pas séparer les bâtiments entre architectes comme cela se fait souvent ; mais plutôt d’entamer un véritable travail collaboratif d’Ateliers, de discussions et d’échanges, pour arriver à une proposition commune partagée.
Ainsi, cette réflexion et ce travail global nous ont amené à considérer les bâtiments de l’îlot B2 comme les membres d’une seule famille. Ils partagent un socle commun, l’espace qui les lie et quelques valeurs (architecturales, environnementales, constructives).
Ils sont tous différents, façonnés à leur manière selon les programmes qu’ils abritent, les relations qu’ils entretiennent les uns avec les autres et la réaction qu’ils opposent au contexte. Ils ont tous un rôle urbain à jouer dans le quartier de Confluence II.
Villa entre ciel et mer
Sori (GE), Italie
2004-2011

programme : Réhabilitation d’une villa
surface totale : 200 m2
surface utile : 86 m2

maître d’ouvrage : Carpi & C. spa
Alfonso Femia / Atelier(s) Alfonso Femia avec
BET structures : Ms Ingegneria
BET fluides : Marco Taccini
geologie et geotechnique : Cesare Ferrero
SSI et OPC : Studio Russo
levé : Novenove progetti

photos : ©E.Caviola
L’opération n’entraîne pas de modification de la volumétrie du bâtiment rural existant, mais prévoit un changement de destination de l’utilisation du local situé au rez-de-chaussée – une étable à l’origine – qui devient le principe inspirateur du projet en créant une continuité visuelle et spatiale de toutes les pièces.
 Le projet prévoit la création d’une promenade en lattes de bois qui permettent d’englober, aussi bien du point de vue visuel que fonctionnel, toute la propriété, en créant ainsi une continuité entre le bâtiment, les terrains (légèrement remodelés) et les deux bâtiments existants, qui seront requalifiés à travers la pose d’un revêtement extérieur en bois, d’un deuxième revêtement intérieur en verre et d’un toit en ardoise.